La prise de décision du professionnel confronté à une situation « non prescrite » repose sur la mobilisation d’un certain nombre de ressources : la morale sociale, le cadre juridique, les règles organisationnelles, sa formation, son expérience, le point de vue de sa hiérarchie et de ses collègues, celui du client, du fournisseur, etc. La capacité à organiser sa réflexion pour évaluer les différentes solutions possibles relève d’une démarche éthique. Elle est emprunte de questionnements et de responsabilité. Cette réflexion est toujours personnelle, mais non individuelle.

« Tout l’enjeu de la réflexion éthique se situe dans la prise de décision dans « l’éthique dans l’action ». »

La réflexion éthique doit déboucher sur une prise de décision en situation. Tout l’enjeu se situe donc dans la prise de décision dans « l’éthique dans l’action ». Il est donc important pour l’organisation, de connaître et mesurer le niveau d’éthique dans son entreprise, dans les pratiques de ses collaborateurs ou dans les relations qu’il entretient avec ses parties prenantes.

 

Pour cela, Socrates a développé 3 outils de mesure de l’éthique professionnelle, à différents stades et niveaux :

  • Eval’éthique® Climat – La mesure du climat éthique d’une organisation.

  • Eval’éthique® Décisions – La mesure de l’éthique dans les pratiques professionnelles et la capacité à adopter des comportements Responsables.

  • Eval’éthique® Relations – La mesure du niveau de confiance et d’éthique dans les relations internes et externes.